Séance – Tenir un magazine en ligne sur les jeux vidéo

Note : Voici les différentes étapes de la gestion d’un magazine en ligne avec des élèves allophones.

Bonjour à tous,

Pour cette séance un peu particulière, je tenais à vous présenter l’architecture des séances que je compte utiliser avec mes élèves pour l’utilisation de Madmagz. Comme vous le savez, Madmagz est un magazine en ligne avec une version gratuite. Cherchant à exploiter les jeux vidéo au maximum pour l’apprentissage du français, j’ai décidé cette année de proposer à mes élèves la rédaction d’un magazine en ligne dédié aux jeux vidéo. A travers ce média, c’est une foule d’écrits que vont produire les élèves mais également chaque compétence langagière à travailler via un jeu découvert.

Voici le squelette de chaque séance, une sorte de protocole réexpoitable pour chaque jeu proposé.

lexique-jeux-videos

  • Proposer un jeu : les élèves essaient le jeu sans aucune consigne. Ils ne savent pas comment ce dernier se joue ni quel est le but. On peut faire des groupes de 2/3 par ordinateur. Si la classe n’a qu’un ordinateur, l’entraide sera collective.

  • Les règles : Les élèves doivent déduire des règles et les rédiger à l’impératif. Question pour les guider : « Comment joue-t-on à ce jeu ?  ». Exemple : « Appuyez sur les flèches pour avancer et sur la barre d’espace pour sauter. Cliquez sur la carte pour afficher le monde à explorer, etc. ». Un exercice qui permet également d’enrichir le lexique des verbes d’action ainsi que les infinitifs. 

    • Après chaque concertation, les élèves présentent leur travail. On note au tableau les résultats et collectivement on corrige : enlever les répétitions, orthographe à remanier, conjugaison correcte à l’impératif. Les élèves doivent alors désigner une personne de leur groupe pour rédiger le texte des règles. Ce dernier fera l’objet d’une évaluation notée. Chaque élève du groupe devra rendre un texte pour la phase d’exploration du jeu. Le texte sera mis en ligne sur le magazine ou blog. On peut également demander à plusieurs élèves de rédiger ce texte et n’en choisir qu’un, par exemple par l’intermédiaire d’un sondage.

  • L’histoire : les élèves explorent le jeu et doivent deviner l’histoire du jeu. ? : De quoi parle ce jeu ? Qui sont les personnages ? Au début, ne pas donner ces questions mais si les élèves bloquent il faudrait les guider avec ces interrogations. On réfléchit également collectivement aux questions à se poser lorsqu’on découvre un jeu (questions réutilisables pour un livre, film, etc.). Les élèves à la maison cherchent des compléments d’information sur Internet. Ils doivent revenir la fois suivante avec un court texte au passé composé relatant au passé l’histoire du jeu. Exemple : « Le chat de la maison s’est caché dans toute la maison. Il s’est dissimulé derrière la lavabo puis la chaise, etc. ». Si le jeu n’a pas d’histoire explicite, les élèves doivent imaginer une histoire (la déduire ou l’inventer tout simplement).

    • // Idem qu’avant : un élève doit rédiger le texte à rendre, sera noté et mis en ligne. Avant cette rédaction définitive, on peut faire une reprise collective pour retravailler l’orthographe, la conjugaison, la syntaxe et le lexique mais également la production orale.

  • Lexique : Les élèves doivent réfléchir au lexique à connaître pour bien aborder le jeu. Exemple, si le jeu se passe dans un univers fantastique, il y a tout un lexique spécifique comme les adjectifs « sombre, étrange, bizarre » ; si le jeu se déroule dans une maison, le lexique des différentes parties de la demeure est à connaître. Les élèves réfléchissent, font un tableau avec les natures grammaticales : adjectifs/noms/verbes. Reprise collective, on vérifie les natures grammaticales et on peut aussi oralement demander des transformations (pluriel, féminin) afin de travailler plus spécifiquement sur les genres et les nombres.

  • L’avis : Les élèves ayant compris le principe et l’histoire doivent alors donner leur avis au présent de l’indicatif. Ils doivent utiliser au moins un argument, contre-argument et un ou deux connecteurs logiques. Exemple : « J’aime ce jeu car il est très joli à regarder mais parfois on ne comprend pas vraiment ce qu’il faut faire. ». Les élèves réfléchissent par groupe, font un tableau avec la liste de + et de – puis rédigent un texte. Reprise collective, on corrige ensemble et un rapporteur rendra un texte définitif, corrigé et mis en ligne.

  • Quoi changer ? : Les élèves creusent alors la notion de critique. Il ne s’agit plus de dire ce que l’on a aimé ou pas MAIS de dire ce qu’il faudrait changer. Les élèves doivent trouver 2-3 éléments à évoquer au conditionnel présent. Exemple : « Il faudrait revoir les graphismes et j’aimerais bien que l’on change le système de jeu car il est trop compliqué. ».

  • reflexion-t-shirt-col-v
  • Contrôle (/20) : les élèves doivent rédiger un texte de 10 lignes (en une heure), une lettre, où ils présentent le jeu testé. Ils doivent expliquer le principe, l’histoire et donner leur avis. Ils choisissent le temps qu’ils veulent. La correction se focalise sur la capacité à résumer sa pensée et le respect des règles formelles de la lettre.

  • Devoir maison : les élèves doivent trouver un livre, une nouvelle, un album, etc. en lien avec leur jeu. Exemple, si le jeu est fantastique, il faudrait prendre une nouvelle de Poe, etc. Chaque élève choisira un livre, le lira puis rédigera un article de 10 lignes environ où il présentera son œuvre et fera une critique. L’histoire doit être rédigée à l’imparfait-passé simple. La critique à n’importe quel temps. La note sera scindée en deux : 10 pour la présentation à l’oral, 10 pour l’écrit. Le texte sera mis en ligne sur le magazine comme un « prolongement » littéraire au jeu. Cette partie permet d’enrichir les connaissances de l’élève et le familiarise avec la recherche bibliographique via le CDI par exemple.

  • L’interview : le groupe va devoir également, dans le cas où le créateur peut-être contacté, poser des questions sur le jeu. Sur l’histoire, l’inspiration, le gameplay, ce qu’ils veulent. Ils doivent réfléchir à un ensemble de cinq questions. Collectivement, on écoutera les interrogations de chaque groupe et on essaiera des les améliorer : syntaxe, vocabulaire et l’orthographe-conjugaison. On enverra les questions au créateur puis avec la réponse les élèves devront mettre en forme une interview définitive pour le magazine : leurs questions et les réponses. On travaille ainsi un type de phrase ainsi que l’esprit de synthèse (Quoi retenir ? Comment reformuler?).

  • Interview-trivia-playersjpg
  • Test-vidéo : les élèves doivent faire une synthèse sur le jeu, en se servant du contrôle, pour résumer le jeu (histoire, avis). Un élève devra être rapporteur et s’exprimera devant la caméra. Il sera noté, oralement, la vidéo elle sera en ligne sur le blog/magazine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :