Durée : 5h

Problématique : Comment relater une expérience passée ?

Organisation de la classe : Collectif, individuel, binômes.

Support : Rétroprojecteur, jeu Alone in the dark (gratuit sur abandonware) + « Le miroir déformant » d’Anton Tcheckov + 2 feuilles d’exercice sur le passé composé + fiche-consigne sur le contrôle final + texte de la cinématique initial + un contrôle sur le passé composé (exercices).

Public : A2-B1

Compétences : compréhension orale (analyse d’images animées), compréhension écrite (Introduction du jeu Alone in the dark, petit texte), production orale (exposés et restitution collective, pêle-mêle), production écrite (rédiger une nouvelle fantastique).

Connaissances : quelques auteurs fantastiques (dont Tcheckov), un jeu vidéo français (Alone in the dark), temps : le passé composé, le genre du fantastique.

Contrôles : exposés sur les monstres, contrôle collectif sur le passé composé, devoir maison sur la rédaction d’une nouvelle fantastique, exposé Tcheckov, exposé sur nouvelle fantastique (autre que Tcheckov),

Pour cette séance, je tenais à aborder à la fois un temps du passé très répandu (le passé composé), moyen de voir ou revoir les participes passés et auxiliaires, mais également un genre littéraire qui s’est répandu dans les autres formes d’art : le fantastique. Souvent, les confusions sont nombreuses entre fantastique/fantasy/science fiction, etc. Le jeu Alone in the dark est un jeu français et gratuit. Il joue beaucoup sur l’ambiance et le mystère, idéal pour travailler également la déduction et une certaine gestion du suspense.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/7/73/Alone_in_the_Dark_boxart.jpg

. Activité 1 : Direction le manoir – C.E. – 30 min.

Lancer jeu Alone in the dark, on découvre la cinématique. Lecture du texte, assez long. Peut découvrir une première fois puis distribuer le texte imprimé en question pour lecture plus attentive : on travaillera la lecture orale (chaque élève lira un peu), la prononciation (reprise des erreurs mais sans les corriger, autocorrection attendue ou correction venant des autres élèves), le lexique nouveau (chaque mot complexe, souligné par les élèves, est défini par le groupe. Si personne ne trouve, le professeur tentera de faire deviner) et la compréhension écrite. Cette dernière est travaillée via l’ensemble de question ci-dessous :

  • ? :
    • De quoi parle le jeu ?
    • Qui sont les personnes concernées ?
    • Quel est le problème que va tenter de résoudre le personnage principal ?

Voici le texte avec les questions (à imprimer).

. Activité 2 – Analyser une situation fantastique – P.E., C.O. + analyse de l’image – 30 min

On annonce que le jeu auquel on va jouer est un jeu du genre fantastique sans définir ce terme.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/fb/Edgar_Allan_Poe_portrait_B.jpg/170px-Edgar_Allan_Poe_portrait_B.jpg

Poe, figure du fantastique anglais

Pêle-mêle : Les élèves savent-ils de quoi il s’agit ? Chacun cherche à définir le fantastique, un élève vient noter les mots-clés cités. Si les élèves ne citent que des livres, on peut demander si le fantastique existe aussi dans d’autres arts comme le cinéma par exemple. Connaissent-ils des films ou livres fantastiques ? Si oui, en quoi le sont-ils ?

Ce pêle-mêle est important car il consiste en un vrai travail sur la définition d’un genre littéraire et artistique, sur l’étoffement d’une culture et la justification (arguments).

La définition n’est pas encore rédigée, on a pour le moment un mur de mots-clés.

On joue ensuite aux cinq premières minutes du jeu (aller jusqu’au grenier puis dans une chambre, on guide un peu si les élèves ne savent pas quoi faire). Les élèves doivent prendre des notes sur les éléments qui sont fantastiques, en se basant sur la définition réalisée ensemble.  Le travail peut s’effectuer en petits groupes ou binômes. On prendra alors un temps de mise en commun après la recherche. Les élèves doivent trouver :

https://i0.wp.com/www.apps-and-play.com/wp-content/uploads/2014/05/alone-in-the-dark-1-02.jpg

  • Un manoir ancien, abandonné au milieu de la nature (on voit une végétation forte, pas d’entretien, des animaux sauvages comme des grenouilles).
  • Une présence inquiétante : à peine rentré dans le domaine, un plan de l’étage où l’on voit des mains monstrueuses, elles font penser à un phénomène inquiétant mais inconnu (on ne voit pas la tête).
  • Pourtant quand on se ballade dans la demeure on ne voit personne, la demeure est abandonnée.
  • A un moment, on découvre un monstre (sorte de zombie) dans la maison. En tous les cas, une créature surnaturelle.
  • Musique inquiétante : stridente, etc.
  • Porte qui se ferme toute seule : élément de bizarrerie.

Trace écrite : On notera collectivement les éléments découverts. Chaque groupe propose et collectivement on discute de la véracité de la proposition. Puis, on cherchera ensemble à rédiger une définition du fantastique. Exemple : « Un texte fantastique montre l’irruption du surnaturel dans le réel, comme dans Alone in the dark où dans un manoir tout à fait réel on découvre un monstre. On retrouve souvent un cadre inquiétant comme des portes qui se ferment toutes seules, des présences hostiles autour de nous, etc. Le but est de faire peur et de jouer sur les angoisses du lecteur. ».

Devoir maison – trace écrite :  quelques élèves rédigent un résumé de ce que l’on a vu.

Activité 3 – Lexique du fantastique – P.O., P.E. – Binôme puis restitution collective (à l’oral) – 30 min

Par rapport à cette introduction, les élèves en binôme vont travailler sur le lexique propre à cet univers. Pour le comprendre, il y a des mots qu’il faudrait employer pour décrire ce cadre. Lesquels ?

Les élèves réfléchissent à deux et remplissent un tableau : nom / adjectif / verbes. On se donne dix minutes, quinze maximum puis mise en commun collective. Les élèves proposent oralement et viennent écrire au tableau.

http://199.101.98.242/media/images/89563-Alone_in_the_Dark_(1994)(Interplay)(US)%5B!%5D%5BCD3D00380_R1H%5D-4.jpg

Une bonne manière de revoir les adjectifs et le lexique de la maison mais cette fois sous un angle fantastique. Exemple, « un escalier grinçant », etc.

Trace écrite : on recopie tous ce lexique du fantastique. On trouvera des mots comme :

  • Verbes
    • Effrayer
  • Noms :
    • Fantômes
    • Loup-garou
    • Vampires
    • Hallucination
    • Peur
    • Vision
  • Adjectifs
    • Monstrueux
    • Terrifiant
    • Angoissant
    • Grinçant (escalier)

Devoir maison : Exposé-article : une créature fantastique. Deux groupes choisiront chacun une créature. Exemple, le vampire, etc. Ils le présenteront : D’où vient cette légende ? Que fait ce monstre ? Pourquoi avoir choisi ce monstre ? + quelques illustrations (que les élèves peuvent réaliser eux-mêmes).

. Activité 4  – Grammaire – le passé composé ; individuel et reprise collective : 1h

Reprendre le résumé du début de séance sur le jeu. On avait imposé aucun temps, on peut donc avoir des écrits au présent, à l’imparfait, etc. On demande cette fois aux élèves comment raconter cet événement lointain au passé. Les élèves font des propositions, on note des phrases qui peuvent être à l’imparfait, passé composé, plus-que-parfait ou passé simple. Peu importe.

A partir des phrases marquées au tableau (par des élèves pour travailler sur l’orthographe et la conjugaison, mais également la prononciation car chaque solution est dite avant d’être écrite. La correction, si besoin, est collective), on définit chaque temps de chaque phrase. Exemple, « Le personnage entra dans le manoir » (passé simple), etc. On révise ainsi oralement les terminaisons.

http://199.101.98.242/media/images/92354-Alone_In_The_Dark_(1992)(Interplay)-5.png

On demande à rédiger ce même résumé au passé composé. Les élèves proposent et on essaie ensemble de définir les terminaisons par rapport aux exemples. Permet de revoir les groupes verbaux normalement connus et les pronoms personnels.

On liste les terminaisons validées pour les recopier dans le cahier avec à chaque fois un exemple.

On propose ensuite deux fiches d’exercice sur le passé composé pour s’entraîner. Volontairement, on abordera pas la question des valeurs, trop complexe pour une découverte du passé composé. On peut par les exercices issus de manuels par exemple revoir les auxiliaires être et avoir. Il faudra bien évidemment s’attarder sur la question des participes passés, donc des groupes verbaux.

Peut proposer un contrôle (/10) sur le passé composé. Pure connaissance. On divise le contrôle en une partie sur 5 (verbes à conjuguer au passé composé) et un texte à trou (/5), si possible issu d’un texte fantastique. Ils doivent correctement conjuguer les verbes à l’infinitif. Ainsi, ils découvrent également un auteur du fantastique.

. Activité 5 – Littérature, Le miroir déformant de Tchechov – C.E. et P.E. : 1h

Afin de compléter notre première définition du fantastique, on va aller du côté de la littérature voir si l’on retrouve les mêmes éléments ou des éléments différents.

Lecture du texte à haute voix puis questions de compréhension (à faire à la maison au préalable). Les quatre dernières questions doivent être justifiées (citation).

https://i1.wp.com/media.senscritique.com/media/000007242825/source_big/Le_Miroir_deformant.jpg

  • Qui a écrit ce texte ? Anton Tcheckov
  • Comment appelle-t-on ce type de texte, très court ? Une nouvelle
  • A quelle personne parle le narrateur ? 1ère personne du singulier.
  • Qui sont les personnages de cette histoire ? Un couple, un homme et une femme.
    • // Les élèves doivent noter qu’on ne connaît pas le nom des personnages. Pourquoi ? L’anonymat permet de s’identifier plus facilement.
  • Quel est l’objet central de cette histoire ? Un miroir.
  • Quelles sont les propriétés de cet objet ? Il est maudit, il cause la mort (comme celle de la mère du personnage masculin).
  • Qu’apprend-t-on à la fin sur cet objet ?

On organise ensuite un pêle-mêle sur les caractéristiques du fantastique dans cette nouvelle. Les élèves se basent sur la définition élaborée précédemment et tentent de lister tous les éléments du récit qui rejoignent la définition. Ils doivent voir que :

  • Le récit est inquiétant (mort, malédiction).
  • A la 1ère personne du singulier.
  • On a peu d’informations sur les personnages.
  • Le surnaturel s’immisce dans le réel.

Le pêle-mêle terminé,  on complétera notre 1ère définition du fantastique avec les nouveaux éléments propres à la littérature.

Devoirs à la maison – exposés-articles : un groupe fera des recherches sur Tchechov et présentera son travail. Oral et écrit notés (/10 pour chaque). Le texte sera corrigé et mis en ligne sur le blog. Un autre groupe choisira une nouvelle parmi ce site et fera un résumé, justifiera son choix (Pourquoi cette nouvelle ?) et donnera son avis. De même, en ligne sur le blog après correction.

. Activité 6 – Imaginer la suite de Alone in the dark  – P.E. – 30 min (reprise en classe)

Consigne du devoir maison : « Que va-t-il se passer pour Edward Carnby le détective ? A vous d’imaginer la suite du jeu en rédigeant une courte nouvelle de 10 lignes minimum au passé composé. Votre texte doit contenir une fin. Vous pouvez réutiliser le lexique du fantastique et vous appuyez sur la leçon sur le passé composé. »

https://i2.wp.com/static.giantbomb.com/uploads/original/0/2238/302051-aloneinthedark2.gif

Edward Carnby à droite

Les élèves doivent imaginer, à la maison, ce qui arriver au personnage central du début du jeu. Le texte fera environ 10 lignes et sera au passé composé. Tous seront notés mais on photocopiera un des textes que l’on corrigera ensemble. En classe, les élèves liront silencieusement le texte distribué et le corrigeront en se focalisant uniquement sur les conjugaisons des verbes au passé composé. Puis reprise collective pour la correction, réponse à l’oral puis à l’écrit (sur le tableau).

Ce devoir fait office de contrôle.

. Activité 7 – Vidéo-test : résumé du jeu découvert – P.O. – 30 minutes

Les élèves rédigent un petit résumé du jeu en groupe. Ils doivent parler de l’histoire, du fantastique et des personnages. Le professeur circule entre les groupes, donne des consignes. Puis, chaque groupe effectuera une présentation orale devant la caméra pour parler du jeu. Cette vidéo sera mise en ligne sur le blog.

Advertisements

2 réflexions sur “Séance – Découvrir le fantastique via Alone in the dark

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s