Séance – Se situer dans l’espace avec Where is cat (PC)

Note : Le jeu est disponible sur PC gratuitement. Sois via navigateur (nécessite une connexion Internet), soit en le téléchargeant. Pour la petite histoire, ce jeu court (15 minutes en tout, environ) a été imaginé et créé par Bart Bonte, développeur belge. Jeu réalisé lors d’une Game Jam à destination des enfants. Bonte a fait participer ses enfants à cette aventure vidéoludique.

Matériel : PC, connexion internet (optionnelle, jeu jouable hors ligne), souris (bluetooth idéalement).

Public : A1

Problématiques : Comment décrire la position d’un objet ou d’une personne dans l’espace ?

Compétences communicatives : Se repérer dans l’espace en français + savoir décrire précisément la position d’une personne ou d’un objet.

Connaissances linguistiques : Champ lexical de la maison (par pièces : la cuisine, la chambre, etc.) + prépositions de lieu et de direction + verbe être au présent.

Socio-culturel : La maison de type occidentale (lavabo, baignoire, etc.). Une maison qui est loin d’être connue et acquise par tous les apprenants.

Prolongement : On pourrait prolonger l’expérience en étudiant un album jeunesse. Voici une petite liste de Babelio avec pour thématique « le chat ». Idéal pour travailler un premier texte littéraire avec les apprenants débutants. Il est également possible d’imaginer une activité ludique et créative en leur demandant de dessiner leur propre décor (une pièce, un couloir, etc.) et d’y dissimuler un petit chat qu’il faudrait trouver. Prolonger le jeu par le jeu tout en permettant de se focaliser sur le travail de groupe, la compétence artistique et la réflexion.

whereiscat-b

. Activité 1 – Quel est le but ? (P.O.)

Plutôt que de donner d’emblée les règles du jeu, on peut laisser le titre du jeu, Where is cat ?, avec le logo où l’on aperçoit une queue de chat (animal à moitié dissimulé). Aux élèves d’imaginer, par anticipation, ce que l’on va devoir faire. En plus de faire un peu d’anglais, on développe les hypothèses. Peu importe la manière dont ils vont les formuler. Tout se fait à l’oral.

. Activité 2 – Où est le chat ? (P.O., P.E.)

La consigne comprise, on joue tout simplement au jeu (environ 15 minutes). Chaque lieu est un écran fixe avec le chat dissimulé.

  • P.O. : Les apprenants regardent l’écran et lèvent la main pour donner la solution en faisant une phrase. Exemple : « Le chat est à côté du canapé » ou « Le chat est derrière la plante ».
    • Si l’apprenant n’a pas le vocabulaire nécessaire, le professeur fait circuler la parole pour que les autres l’aident à trouver la bonne préposition de lieu. Si aucun ne sait, le professeur donnera oralement la réponse (uniquement oralement).
  • P.E. :  Après la proposition orale, le professeur donne à l’apprenant ayant donné la solution la souris (bluetooth). L’élève positionne alors cette dernière sur le chat. Si la réponse est exacte, il va alors noter sa réponse au tableau. S’il y a des fautes, à nouveau l’enseignant fait circuler la parole. Un autre élève lève le bras, désigne la faute et propose une correction en expliquant la règle qui l’a aidée.

808227-ou-est-chat-jeu-chronophage-bart-bonte

. Activité 3 – Trace écrite ? (P.O., P.E., C.E.)

  • P.O./P.E. :  Avant de dévoiler la fin, le professeur prendra soin de noter sur une partie du tableau chaque préposition de lieu comme « arrière », « devant », etc. Faisant une pause dans le jeu, le professeur demandera alors en utilisant son corps et les objets dans la salle « Où est ma main ? ». Il la cachera derrière lui, la posera sur la table, etc. Les élèves répondront à l’oral et le professeur écrira les solutions en demandant à chaque fois aux apprenants d’épeler les prépositions de lieu. Ces quelques phrases serviront alors de trace écrite. Possible aussi de prendre plus de temps pour dessiner une tête de chat à divers endroits par rapport à un cube par exemple.

 

HphJTkvNeHIQ.878x0.Z-Z96KYq

. Activité 4 – Fin de l’histoire ? (P.O.)

  • P.O. :  La fin du jeu est amusante car durant toute la partie on collecte des objets comme des coupelles, de l’eau, des muffins, etc. Il est intéressant de s’arrêter à la toute fin, au niveau de la cabane avant de cliquer sur la dernière souris. On demande alors aux élèves, « Que va-t-il se passer ? ». Aux apprenants d’imaginer la fin de l’histoire. Souvent, ils affirment que le chat va manger les souris mais en fait ce dernier a invité toutes les souris à son anniversaire pour manger un gâteau. Ce petite exercice permet d’amorcer un travail plus approfondi sur les hypothèses par exemple.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :