Séance – Where is cat ? de Bart Bonte (Idées d’activités)

Bonjour à tous,

Suite à ma formation en avril aux Etats-Unis, j’ai rédigé une note de synthèse reprenant les idées les plus pertinentes entendues au fil de mes étapes. Je tenais à vous faire partager ces bonnes pratiques en la scindant en plusieurs articles pour vous proposer des pistes par jeu.

Le premier article se focalise sur Where is cat ? de Bart Bonte, voici ma proposition de séance : https://flejeuxvideo.wordpress.com/2017/08/23/lecture-where-is-cat-pc/.

Comme d’habitude, n’oubliez pas de penser à cinq choses avant d’utiliser un jeu vidéo en classe :

  • Le niveau de votre public : A1, A2, etc.

  • L’organisation de la classe : travail collectif, en groupes, en binômes, etc.

  • L’objectif à atteindre : point de grammaire, un lexique précis, un élément socioculturel, etc.

  • Le moment d’utilisation du jeu dans votre unité : introduction d’une notion, révision, évaluation.

  • La compétence langagière travaillée : production orale (en continu, en interaction), production écrite, compréhension écrite ou orale.

Les jeux vidéo sont des interfaces que vous utiliserez pour travailler les notions les plus pertinentes selon vous. C’est votre rôle d’enseignant d’être un bon médiateur entre le jeu et les élèves. Si le jeu faisait tout, nos classes n’auraient plus besoin de professeur 🙂

. Jeu numéro 1 – Where is cat ? De Bart Bonte

http://bartbonte.com/whereiscat/ ou Google -) Where is cat Bart Bonte. Itchi.io -) à télécharger. Le jeu est gratuit.

Voici ma reprise détaillée : https://flejeuxvideo.wordpress.com/2017/08/23/lecture-where-is-cat-pc/ pour travailler la spatialisation. Ainsi qu’un quizz réalisé à partir du jeu : https://flejeuxvideo.wordpress.com/2017/09/11/ressources-la-maison-quizz.

Vos idées :

  • Travail sur le verbe être :

    • Selon les questions de l’enseignant, possibilité de réviser les conjugaisons du verbe.

      • Exemples : « Où est le chat ? Le chat est…/ Où sont les chaussures ? Les chaussures sont… »

  • Vocabulaire de la maison :

    • Possibilité de découvrir, réviser ou enrichir (par les interactions entre les élèves qui ont des connaissances variées) au fil des réponses consistant à trouver le chat, la gamelle, etc. -> le vocabulaire des pièces (salon, salle de bain…), des objets thématiques (salle de bain = serviette, baignoire, lavabo…), des meubles, des vêtements (chaussettes, chaussures, pull…), des couleurs (le jeu propose des couleurs très primaires).

      • Exemple : « Le chat est dans le séjour, à gauche du canapé rouge. »

        • Il est possible de complexifier ou simplifier la réponse attendue, à l’oral ou à l’écrit, soit en demandant à remplir des phrases lacunaires soit en attendant la rédaction complète de la phrase.

    • Variante : à l’oral ou à l’écrit, les élèves doivent donner la définition de l’objet où se trouve le chat et non le nom.

      • Exemple : « Le chat est à gauche de là où on s’asseoit pour regarder la télévision » (= le sofa).

  • L’accord de l’adjectif avec les couleurs :

    • Le passage de l’oral à l’écrit, pour les réponses permettant de localiser le chat ou les objets, peut amener à une découverte ou révision des accords de l’adjectif.

      • Exemple : « Le chat est derrière l’herbe verte. »

  • Spatialisation (Prépositions de lieu) :

    • Découverte, enrichissement ou révision/évaluation. L’enseignant pose la question, les élèves répondent : oralement (à tour de rôle, rapidité, compétition entre petits groupes) ou à l’écrit (écriture sur une ardoise, seul ou en petits groupes). Selon le niveau des élèves, on donnera une liste de prépositions ou alors on partira des connaissances, même lacunaires, des élèves pour créer une liste.

      • Variante : Possibilité de donner le texte lacunaire servant de solution au jeu, les élèves devant remplir, selon leur niveau, la préposition de lieu correcte voire plus : la couleur ou le meuble. Mise en commun à la fin.

      • Variante : à l’oral, possibilité d’utiliser Kahoot ou un lever de main (rapidité) pour amener de la compétition.

        • Exemple : 1 point pour la bonne réponse, 2 points pour la bonne réponse avec la bonne orthographe de la préposition de lieu.

      • Variante : travail à l’oral en binôme. Un élève voit le chat et dit à l’oral à l’autre élève ayant la souris où il se trouve. Attention, celui ayant la souris ne peut bouger qu’en suivant strictement les indications de son binôme.

        • Exemple : « Le chat est à côté du canapé. » n’est pas assez précis contrairement à « Le chat est à gauche du canapé. ».

      • Variante : chaque phrase de réponse peut être reliée à la suivante avec un connecteur temporel pour créer un récit.

        • Exemple : « Le chat est derrière le canapé puis il se cache à gauche de… »

  • Phrases interrogatives :

    • L’enseignant peut amener une révision ou un enrichissement de la phrase interrogative en faisant varier ses questions. Révision des pronoms interrogatifs et de la structure syntaxique de la phrase interrogative.

      • Exemples : « Est-ce qu’il y a quelque chose sur la table ? Où est le chat ? Qui occupe la chambre ? »

  • Il y a…:

    • Dans les réponses attendues, on peut guider les étudiants vers la découverte de la strucutre « il y a » ou « il n’y a pas ». Donc, un début d’observation de la négation en français.

  • La routine

    • Les différents tableaux permettent de travailler la routine avec ses verbes pronominaux ou ses verbes d’action décrivant les gestes du quotidien.

      • Exemples : « Si je suis dans la salle de bain, je peux me brosser les dents, me laver, me sécher… »

  • Loisirs et sports (verbes d’action et lexique thématique):

    • Par pièce, l’enseignant peut amener les étudiants à parler de leurs loisirs ou des sports qu’ils pratiquent en partant des éléments visibles dans le jeu.

      • Exemple : « Jouer à la guitare, regarder la télévision…. ».

        • // Prolongement possible, les comparaisons. L’élève peut comparer ses pratiques avec celles des habitants de la maison.

          • Exemple : « Moi aussi je joue de la guitare mais je ne possède pas un dinosaure en plastique ».

  • La comparaison :

    • Activité menant à du socioculturel. On peut demander aux élèves de comparer leur maison avec celle du jeu.

      • Exemples : « Dans ma maison il y a / il n’y a pas (négation). »

        • // Prolongement : on peut s’arrêter sur les différences culturelles comme le linge étendu dans le jardin, pratique européenne, pour faire réagir les élèves.

    • Variante : Si + imparfait, conditionnel.

      • Exemple : « Si j’habitais là…. ».

  • Les goûts :

    • Activité qui peut partir des loisirs et sports ou de tout objet visible dans le jeu. On demandera aux élèves ce qu’ils aiment ou n’aiment pas, voire moduler leurs assertions avec d’autres verbes pour être plus précis.

      • Exemple : « J’aime le basket mais je n’aime pas la corde à sauter, j’adore la guitare… ».

  • Travail d’écriture :

    • Le jeu peut offrir un tremplin pour des activités d’écriture. Quelques exemples :

      • 1) Vous recevez des gens, que faire pour la rendre propre ?

        • Exemple : « Il est indispensable de…. » (subjonctif, infinitif).

      • 2) Imaginez quelles personnes habitent dans cette maison en observant les objets éparpillés dans toutes les pièces. (Travail sur les hypothèses, les habitudes de vie, les goûts).

      • 3) Pourquoi le chat se cache-t-il à votre avis ? (Travail nécessitant de dissimuler la fin de l’histoire).

      • 4) Récit au passé après avoir fait le jeu. Verbaliser son expérience.

        • Exemple : « Quand je suis arrivé… » (imposer le passé composé ou d’autres temps selon ce que l’on vise).

  • Description :

    • Description continue : chaque élève doit faire une phrase pour décrire le tableau découvert. Possibilité d’ajouter de la compétition en faisant un travail minuté (10 secondes pour répondre sinon on est éliminé) ou une activité avec des points par groupes (rapidité + orthographe).

      • Exemple : « Il y a un lit rouge. / Il y a un sac à dos vert… ».

  • Histoire des arts :

    • Prolongement possible, en utilisant Scratch ou un autre logiciel, créer des variantes de Where is cat ?

      • Exemple : Utiliser comme image de fond la chambre de Van Gogh et cacher le chat. L’occasion de travailler encore la spatialisation tout en découvrant des artistes français. Une activité débouchant sur de la pédagogie de projet.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :