Jeux vidéo – Mémoires sur la littérature, le jeu vidéo et l’enseignement

Bonjour à tous,

J’ai récemment été contacté par un étudiant en Master afin d’évoquer mon travail d’intégration du jeu vidéo en classe. Soit, mon usage en FLS/FLE de la gamification ou ludification. Au fil de la discussion, j’ai évoqué mes travaux précédents. Ayant réalisé trois mémoires sur le jeu vidéo, soit en lien avec la littérature ou l’enseignement du FLE/FLS, j’ai décidé de créer cet article afin de regrouper ces données pour une lecture pérenne.

https://static.mmzstatic.com/wp-content/uploads/2012/06/memoire-universitaire-methode.jpg

Lire la Suite

Lecture – L’Encyclopédie des jeux vidéo (Frédéric Sanchez)

Bonjour tout le monde,

L’article d’aujourd’hui se présente comme une encyclopédie du jeu vidéo. Un ouvrage intéressant pour découvrir le domaine des jeux vidéo. Pas le texte le plus détaillé et rigoureux mais une porte d’entrée assurément.

A travers une encyclopédie ludique, comprenant environ deux cents visuels, Frédéric Sanchez tentait en 2008 de dresser un portrait exhaustif de l’industrie du jeu vidéo. Ouvrage dense en textes, oscillant entre la vraie encyclopédie et le guide pratique, l’Encyclopédie des jeux vidéo réussit globalement son objectif initial malgré quelques parties convenues et ennuyeuses.

Encyclopedie-Des-Jeux-Video-Livre-896284331_L

Lire la Suite

Séance – Les modalisateurs et Journey

Durée : 3h/4h30 (si l’on termine le jeu)

Problématique : Comment développer un récit au passé à partir d’une image, d’une vidéo ou d’un jeu vidéo ?

Organisation de la classe : Collectif, individuel, binômes.

Support : Rétroprojecteur -> Jeu Journey. Le jeu est disponible en téléchargement à partir du PSN (service de téléchargement de jeux créé par Sony pour ses consoles). L’idéal serait d’acheter le Journey Special Edition. En effet, on trouve dans cette édition trois jeux qui sont exploitables en FLS/FLE. En occasion, le jeu est trouvable à 15 euros environ, 30 euros pour du neuf.

Public : A2

Compétences travaillées : 4 compétences langagières (CO : Consignes et discussions collectives, CE : consignes et littératures liées à la thématique du désert, PE : rédiger des réponses aux questions, bâtir une théorie, écrire un récit, poser des questions, PO : présentation du travail du groupe et discussions collectives + travailler en groupes + s’auto-corriger et corriger les autres.

Connaissances travaillées : Un jeu vidéo indépendant + les modalisateurs + un auteur de bande dessinée ou de littérature jeunesse + les phrases interrogatives + le passé composé.

Journey est un jeu vidéo particulier. En effet, aucune instruction n’est donnée au joueur. L’interface utilisateur est quasiment vide. Il ne reste alors que l’intuition. Que faire ? Où vais-je ? A vous de le décider. Journey joue énormément sur l’implicite. Son absence de narration explicite permet au joueur de développer ses propres théories, de mettre en ébullition son imagination. C’est ce point que j’ai voulu développer avec mes élèves. Découvrir et créer leur propre scénario, prolonger l’histoire. 

4fc2ba2b-1e28-4ea0-950a-6ee7b2217404

Lire la Suite

Lecture – Les maîtres du jeu vidéo (David Kushner)

Bonjour tout le monde,

Nouvelle chronique avec cette fois une focalisation sur deux créateurs de jeux vidéo : John Romero et John Carmack. Pourquoi le lire ? Pour découvrir ce monde fascinant de la création de jeux vidéo à ses débuts. Un petit portrait pour mieux comprendre l’évolution du jeu vidéo et son fondement un brin anarchiste.

Alors que de nombreux ouvrages sur les jeux vidéo traitent de l’histoire du média,  à la manière d’une rétrospective chronologique, souvent sans âme et sans commentaires, il est agréable de découvrir des documentaires sur des personnalités du jeu vidéo. Les Maîtres du jeu vidéo de David Kushner propose en effet de s’attarder sur deux figures, John Romero et John Carmack, les deux John d’ID Software, pour expliquer leurs parcours respectifs mais également leurs philosophies du jeu.

https://i2.wp.com/ecx.images-amazon.com/images/I/41LgzBNNMTL._SX319_BO1,204,203,200_.jpg

Lire la Suite

Séance – Introduction aux contes avec Anna’s Quest

Durée : 4h

Problématique : Comment faire connaître des contes aux élèves ?

Organisation de la classe : Collectif, individuel, binômes.

Support : Rétroprojecteur, jeu Anna’s Quest (20 euros sur Steam : en ce moment, promo à 9,90 euros) + contes : Cendrillon, Le Petit chaperon rouge, Raiponce, etc. (voir liste des jeux dans le déroulé de la séance).

Public : A2

Compétences : compréhension orale (analyse d’images animées), compréhension écrite (divers contes), production orale (exposés et restitution collective, pêle-mêle), production écrite (rédiger un conte, une fiche d’identité d’un personnage de conte, le résumé d’un conte).

Connaissances : quelques auteurs de contes (Grimm, Andersen, Perrault), un jeu vidéo allemand (Anna’s Quest), temps : réactivation du présent, définir ce qu’est un conte (genre littéraire, première approche).

En pensant cette séance, je voulais imaginer une approche en douceur des contes. Tous les élèves en connaissent mais savent-ils ce qu’est un conte ? Connaissent-ils réellement l’histoire originelle de grands titres comme Cendrillon ? Afin de les aider à aborder un genre littéraire riche, et d’emmagasiner intelligemment de nombreuses références (en les comprenant et en les comparant), j’ai trouvé que le jeu d’aventure Anna’s Quest était parfait pour une entrée en matière. Bien entendu, on peut ensuite continuer avec le logicile (gratuit) Twine pour les amener à écrire leur propre conte : la séance est ici.

https://i1.wp.com/cdn.akamai.steamstatic.com/steam/apps/327220/header.jpg

Lire la Suite

Lecture – Myst et l’enseignement

Bonjour tout le monde,

En complément de l’article sur la séance sur Myst et le présent de l’indicatif, je tenais à vous faire part de quelques trouvailles américaines sur le sujet. De quoi enrichir encore vos séances avec cette excellente série.

Tim-Rylands-300x255

Tim Reyland

Le site américain Teaching Ideas est une mine d’or, la partie Myst est intéressante et riche. L’auteur propose, évidemment uniquement en anglais mais libre à vous (nous ?) d’adapter tout cela pour un public francophone, une foule de séances passionnantes pour aborder l’écrit de fiction par exemple. Le professeur en charge du projet utilise principalement, contrairement à moi, Myst Exile et Révélation. Les choix sont pertinents mais je trouvais intéressant d’utiliser le premier opus, complétement mystérieux et abordable pour une première plongée dans l’île de Myst.

La BBC a même réalisé en 2005 un documentaire, ou reportage tout du moins, sur ce professeur spécialisé dans l’enseignement via Myst : Tim Reyland. Son blog est également d’une richesse incroyable, un vrai curieux et touche-à-tout pour vous donner aussi des idées sur l’utilisation du numérique avec vos élèves (au-delà de Myst).

Pour finir, une vidéo résumant la démarche de Tim :

Comme vous pourrez le voir, l’atmosphère est une part importante de l’enseignement de Tim. Il faut créer les conditions du jeu : la musique, la salle plongée dans le noir. Tout cela pour favoriser une immersion totale de l’élève.